Menu

QORD. Quand l'Occident Rencontre le Désert

Communiqué de l'Association QORD

Nous avons décidé aujourd'hui de vous présenter une association Castelthébaldaise, initiée à l'origine par Typhaine MAURY, jeune championne kayakiste à l'Amicale Laïque de Château-Thébaud. Suite au décès tragique de Typhaine en 2009, dans un accident alors qu'elle se trouvait dans les camps sahraouis, ses parents décident de poursuivre son oeuvre. En treize ans, voici ce qu'est devenue l'association.

QORD

Quand l’Occident Rencontre le Désert

2007- 2020 : 13 ans auprès des réfugiés Sahraouis

 

Notre association est née de la rencontre durant l’été 2006 entre Typhaine Maury, animatrice socioculturelle et des enfants sahraouis venus de campements de réfugiés implantés dans la hamada de Tindouf à l'extrême sud-ouest du Sahara Algérien. Ces petits messagers, venus d'un peuple exilé depuis 1975 dans des camps de fortune, nous ont donné envie d'agir pour eux et de les soutenir.

QORD a été créée en 2007 par Typhaine MAURY et Chloé PICARD, alors étudiantes, qui élaborent un projet basé sur l'interculturalité. Soutenues par Enfants Réfugiés du Monde Pays de la Loire, l'ARPEJ Rezé et le CRIJ Bretagne et aidées par des artistes locaux et des familles, elles montent avec les enfants sahraouis un spectacle qui met en valeur des moments importants de la vie et de la culture du peuple sahraoui. Ce spectacle sera notamment joué à Rezé et au festival « Quartiers d'Été » 2008 de Rennes. Le mémoire rendu et le DUT obtenu, l'association devait être dissoute... Cependant, des liens étaient tissés et des amitiés étaient nées.... Les visages des enfants et les sables du désert restent présents dans la tête et le cœur de Typhaine... Elle demande alors à Chloé son accord pour conserver l'association... Elle élabore le projet « Un grain de sable » puis entraîne toute une équipe à sa suite...

Pendant l'année 2009, QORD développe « Un Grain de Sable » : il s'agissait de promouvoir la culture et les traditions sahraouies mais également de développer un échange et une ouverture culturelle entre la France et les campements de réfugiés sahraouis. Engagé dès janvier, ce projet avance bien jusqu'au décès accidentel de Typhaine le 8 mai 2009 au retour du camp de Dakla. Après une période de flottement, l'équipe de QORD reprend le flambeau et mène à bien la plupart des actions entreprises. Fin octobre 2009, un budget est débloqué pour l’année scolaire 2009-2010. Il permettra notamment d’acheter le matériel nécessaire à la mise en place d’une salle informatique de six postes avec imprimante et photocopieur, d’une bibliothèque française et d’une ludothèque.

 

Fidèle à sa promesse, QORD poursuit le projet « Un Grain de Sable » en 2010-2011. Elle s'appuie sur les besoins constatés lors de la réalisation du projet 2009 au Centre Culturel Na'aya Ali Brahim. Il est notamment prévu la réouverture de la classe de français, le développement de la ludothèque et de la bibliothèque française, l'amélioration des outils informatiques ainsi que la poursuite du collectage des jeux et contes traditionnels entrepris pour contribuer modestement à la sauvegarde de la culture de ce peuple.

En 2011-2012, notre action se poursuit avec pour mission prioritaire la pérennisation des actions entreprises. Les subventions sont maintenues pour la classe de français, l'atelier informatique, la ludothèque et la bibliothèque française, Une aide est également attribuée à la bibliothèque générale. Cependant, le projet s'étoffe avec le soutien de la création d'une « section études » qui a pour mission la sauvegarde du « Patrimoine Culturel Immatériel ». Cette section  programme aussitôt un forum pour le 8 mai 2012 (date anniversaire du décès de Typhaine).

Une petite subvention est également attribuée au centre l'Harmattan RASD pour aider à son lancement.

Notre mission est malheureusement écourtée en raison du décès brutal de notre trésorière Danièle COUPRIE

En 2012-2013, « Un grain de sable » prend de l'ampleur. En plus de la poursuite des actions engagées en 2011-2012, QORD subventionne la création d'un atelier « Activités et créations » à l'initiative de la directrice du centre culturel. Des aides sont également attribuées pour la réhabilitation du local destiné à accueillir cet atelier et pour celle du local abritant la classe de français. Désormais, 180 enfants sont concernés par les différentes activités.

Cette année-là, QORD poursuit également son soutien au Centre l'Harmattan RASD en débloquant des fonds pour la réhabilitation de locaux et l'achat de mobilier.

Pour la période 2013-2014, QORD recentre son action sur le Centre Culturel Na'aya Ali Brahim. Les subventions pour toutes les activités existantes sont renouvelées. Le reste du budget est employé pour une grande partie à la remise en état de la « Salle Typhaine » qui abrite la Ludothèque et la Bibliothèque Française. Le toit a été arraché et les murs sont endommagés depuis le passage d’une tempête. D'autre part, il nous faut entreprendre les réparations nécessaires sur l’ensemble du toit du centre également durement éprouvé par cette même tempête.

Le budget 2014-2015 est essentiellement consacré à la pérennisation des actions déjà engagées dans le cadre du projet « un grain de sable ». Ce sont désormais 210 enfants qui bénéficient des actions subventionnées par QORD. Les locaux remis en état ont vu la naissance, à l'initiative de nos amis Sahraouis, du « Club culturel de Typhaine pour les enfants » ainsi qu'ils ont souhaité l'appeler. Ce club regroupe toutes les activités subventionnées par notre association : classe de Français, classe informatique, bibliothèque, ludothèque (dont le matériel totalement détruit a été renouvelé), salle internet, atelier d'activités et section de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel qui débouche chaque année sur un forum.

La période 2015-2016 est très difficile pour notre association. Les rentrées d’argent ne cessent de baisser et nous devons faire face à de gros problèmes. Des pluies torrentielles se sont abattues sur l'ensemble des camps de réfugiés Sahraouis. Les eaux en ruisselant ont sapé le bas des murs qui s'effondrent ou, au mieux, s'imbibent d'eau et se fissurent ou se mettent à pencher dangereusement. Les toits s'effondrent avec les murs ou se disloquent lorsque les murs sont en partie affaissés. Le centre dans lequel notre association intervient est durement touché. De grandes parties du toit sont tombées, d'autres sont disloquées. Des pans de mur se sont écroulés, d'autres parties sont fissurées et très fragilisées. Le toit de la salle Typhaine dont QORD avait financé la réfection semble avoir tenu. Cependant, cette salle étant un peu en contrebas, elle est restée longtemps inondée et totalement interdite d'accès car les murs gorgés d'eau pouvaient s'effondrer à tout moment. La majorité des activités ne pouvant reprendre, les fonds qui devaient y être consacrés sont donc affectés à la remise en état d’une partie des locaux et l’installation de sanitaires pour remplacer ceux qui ont été détruits.

 


Un lac dans le désert, nov. 2015


Des bâtiments effondrés..., nov. 2015


Des murs fissurés ..., nov. 2015


Des toits et des plafonds en ruines., nov. 2015

 

2016-2017 voit la renaissance du Club Typhaine ! Malgré le manque de locaux et de matériel, les ateliers sont relancés après un an de fermeture ! L’atelier informatique fait également office de salle internet en dehors des heures de cours. La bibliothèque partage ses locaux avec la classe de français. L’atelier d’artisanat du centre accueille l’atelier consacré aux jeux traditionnels. L’atelier de dessin reçoit une partie des enfants pendant l’activité ludothèque car cette dernière manque de mobilier. Comme chaque année du matériel et des fournitures ont été envoyés de France, mais cette fois les quantités sont plus importantes car tous nos membres se sont mobilisés pour trouver jeux, crayons, papier, livres, ordinateurs… Les enfants de l’école Marcel CANONNET ont également apporté beaucoup de fournitures scolaires. QORD est désormais la seule association à intervenir au centre. Il n’y a donc plus d’activités pour les femmes en dehors de l’artisanat. Afin de pallier à cela, la Directrice a souhaité grappiller sur les subvention que nous avions apportées afin de réhabiliter l’ancien atelier de coiffure et remettre en état une autre pièce pour créer un atelier semoule à couscous et pâtisseries qui fait aussi office de cuisine pour le centre car l’ancienne a disparu sous les décombres. Ces deux ateliers devraient , par la suite, fonctionner en autonomie. Pour la première fois, à la demande du gouvernement Sahraoui, les enfants de sixième sont accueillis pour recevoir des cours de français et d’informatique. Ils poursuivront ensuite l’étude du français au collège où le professeur de français enseigne de la cinquième à la troisième

Pour la période 2017-2018, QORD remet un budget permettant d’assurer le maintien de l’ensemble des activités. Si l’atelier couscous et pâtisseries est désormais autonome, il n’en est pas de même pour l’atelier coiffure. La Directrice l’ayant ouvert aux fillettes, notre association assure donc son fonctionnement tout comme celui de la bibliothèque, de la ludothèque, des ateliers français, informatique, dessin, jeux traditionnels, musique et chant. L’abonnement internet est renouvelé. Le budget destiné aux fournitures pour les ateliers et aux besoins des enfants est augmenté après les restrictions des années précédentes. Cela permet désormais de donner un goûter chaque jour aux enfants ce qui est très important pour une population qui vit depuis 42 ans avec le Programme Alimentaire Mondial (PAM). Un budget est également accordé à la cellule de sauvegarde du Patrimoine.

Le budget 2018-2019, permet le maintien de l’ensemble des activités. Tous les ateliers en fonction l’année précédente sont reconduits et deux nouveautés voient le jour. La ludothèque qui n’était jusqu’alors utilisée que lors de la présence des enfants de l’école primaire ouvre ses portes toute la journée pour faire halte garderie. Une classe de français destinée aux adultes ouvre fin 2019. Une dizaine d’inscriptions avaient été enregistrées préalablement à la décision d’ouverture. Des changements sont intervenus au niveau de la classe de français et de l’atelier informatique pour les enfants. Dans un souci de plus grande efficacité, l’équipe du centre a décidé de réserver désormais ces deux ateliers aux enfants volontaires et motivés qui s’inscrivent en début d’année. Nous avons noté, lors de notre visite en novembre, que les enfants sont nettement plus avancés que les années passées à la même période. Tous les autres ateliers restent ouvert à l’ensemble des enfants.

La poursuite du projet en 2019-2020 est marquée par un budget en augmentation ! En effet, pour la première fois depuis bien longtemps, tous les postes ont pu être couverts dans leur totalité. Un budget pour les travaux a également été dégagé. Tous les ateliers vont pouvoir fonctionner normalement. Le budget destiné au goûter des enfants et aux différents achats de fournitures a été augmenté.

Le budget accordé pour les travaux va, comme chaque année, être destiné à parer aux urgences. Mais il n’est malheureusement pas assez important. Suite aux dégâts très importants causés par les intempéries de 2015, nous n’avons pu effectuer des travaux que sur une petite moitié du centre pour permettre sa réouverture. Néanmoins, si la toiture a pu être réparée avec les tôles récupérables de la partie effondrée, il faudrait cependant qu’elle soit entièrement refaite. Ceci est d’autant plus vrai désormais que le toit de plusieurs salles de la partie condamnée en attente de moyens suffisants vient de s’effondrer entraînant une partie des murs… Cet effondrement a fait travailler le toit remis en état et de nouveaux travaux s’imposent d’urgence. Le budget « travaux » remis cette année sera certainement insuffisant et la directrice sera contrainte de rogner sur les autres postes afin d’assurer les réparations nécessaires pour maintenir le centre ouvert.

La poursuite de la réhabilitation du centre demande des moyens financiers importantsMalheureusement, le petit budget de QORD nous permet seulement de procéder par petites étapes...

 






 




 

Cette année, les activités proposées au club Typhaine bénéficient à environ 380 personnes…

- Les 300 enfants de l’école primaire voisine participent à toutes les activités.

- Environ 40 élèves volontaires issus des classes de CM1, CM2 et 6ème viennent, en 2 groupes, apprendre le français qui est désormais obligatoire au collège à partir de la 5ème. Les enfants sont ensuite scolarisés dans des internats algériens.

- Ces 2 groupes d’enfants volontaires viennent également s’initier à l’informatique afin de poursuivre leur scolarité en Algérie.

- Des enfants de 3 à 6 ans fréquentent régulièrement la « halte-garderie » .

- Une troupe de « scouts » sahraouis participe à toutes les activités. Ils viennent en 2 groupes d’une vingtaine.

- Un groupe d’une vingtaine d’adultes, occupant des responsabilités au sein des camps de réfugiés, vient apprendre l’informatique.

 

Ces chiffres ne prennent pas en compte l’équipe du centre qui bénéficie bien évidemment des équipements matériel et de l’accès internet.

Depuis 2009, nous poursuivons le chemin tracé par Typhaine… Si, au départ, l’orientation de l’association était surtout culturelle, il n’est pas possible de travailler auprès de réfugiés sans verser dans l’humanitaire… Depuis 13 ans, QORD envoie chaque année, en coopération avec Enfants Réfugiés du Monde, du matériel de toutes sortes : matériel informatique, fournitures scolaires, papier, peinture, vêtements, laine, matériel paramédical en tout genre (fauteuils roulants, cannes, béquilles, montaubans, déambulateurs, lunettes…), tout ce dont manquent les réfugiés sahraouis et que nos amis et soutiens nous donnent ou récupèrent pour nous….

Quand l’Occident Rencontre le Désert est donc rapidement devenue une Association de Solidarité Internationale...

 

Ndr : Vous souhaitez aider physiquement ou financièrement cette association ? Vous pouvez devenir membre de l'association moyennant une cotisation annuelle de 10€.

Par ailleurs, chaque année au printemps, une "Journée QORD", à la fois informative et très festive, rassemble amis et curieux. Les bénéfices de cette journée constituent la principale source de revenus pour l'Association.

Contact : QORD, Association Loi 1901, représentée par Bertrand MAURY, bertrandannie.m at free.fr (Remplacez at par @)

 

 

Logo_facebook_suivez-nous.jpg

 

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet